NICOLAS LOUIS FRANÇOIS
DU NEUFCHÂTEAU

1750 - 1828

Nicolas Louis François du Neufchâteau est né à Saffais, dans les Vosges, le 17 avril 1750 et décédé à Paris le 10 janvier 1828. Il fut membre fondateur de la Société d'Agriculture en 1798 et membre de l'Institut dans la troisième classe qui devint l'Académie française.

Fils d'un instituteur de village, remarqué par le bailli d'Alsace à 12 ans, il remercia son protecteur en vers et devint célèbre. Il fut nommé membre des académies de Dijon, Nancy, Lyon et Marseille à moins de 16 ans.

Après des études de droit, il part en 1778 pour Saint-Domingue comme procureur général. Revenu en France, rédacteur des Cahiers de doléances de Toul, député à l'Assemblée législative, dont il sera secrétaire puis président, il joue un rôle dans la passation des pouvoirs à la Convention.

Commissaire de la Convention pour le département des Vosges (décembre

 

1794), il est nommé le 6 juin 1796 ministre de l'Intérieur en remplacement de Bénézech. Deux mois après, il remplace Carnot au Directoire et redevient ministre de l'Intérieur. Nommé au Sénat (1800), il en est président en 1804.

Il se passionna pour l'agriculture des régions qu'il représentait ; de nom-breuses publications agronomiques en témoignent.

Atteint de la goutte depuis déjà longtemps, son état de santé le renferma dans sa résidence parisienne où il continua jusqu'à sa mort à rédiger des mémoires littéraires ou agronomiques.

Les vingt-cinq dernières années de sa vie furent en effet consacrées à l'agronomie plus qu'à tout autre activité.

 

 



Extrait de Jean Boulaine,
Histoire de l'agronomie en France
,
2ème édition, 1996 © Editions Tec & Doc.