L'AUBE DE L'AGRICULTURE

De - 8000 à - 725 avant JC

- 8000 à - 2500

Néolithique

- 2500 à - 1800 Chalcolithique (âge du cuivre)
- 1800 à - 725 Age du bronze
- 725 à - 450 1 er âge du fer
- 450 à - 50 2 ème âge du fer

La fin du Paléolithique

Le cycle des glaciations du début du Quaternaire se clôt avec celle dite de "Würm", 10000 ans avant notre ère.
Dès lors, le climat va se réchauffer, avec un maximum à l'"oscillation d'Allerod" vers -9000 av. J.C. et permettre à une flore et une faune nouvelles (forêt tempérée peuplée d'aurochs, cerfs, chevreuils et sangliers) de remplacer les étendues herbeuses de climat froid et sec comme la steppe ou la toundra qui nourrissaient les rennes, rhinocéros laineux, bisons qu'ont connus les derniers chasseurs-pêcheurs exclusifs comme ceux de la période magdalénienne.

Le premier animal domestiqué fut le chien, dès - 8000 avant J.C. Il va s'avérer l'auxiliaire idéal de l'homme pour la garde des troupeaux et
pour sa protection personnelle.

A l'Epipaléolithique et au Mésolithique, ce changement décisif provoque une baisse
 

de la population déjà très disséminée, qui doit s'adapter aux nouvelles conditions et un mode de vie différent prend naissance avec un tout début de domestication animale et la cueillette de graines suivie de replantation, qui représente les prémisses de l'agriculture.

L'émergence de l'agriculture au Néolithique

Un nouvel âge, le Néolithique, apparaît lorsque les techniques de la pierre polie et de la poterie se généralisent. La poterie est rubanée au Nord (dessins en forme de rubans) et cardiale au Sud (insertion de coquillages).
Des communautés rurales s'installent progressivement qui vivent tout à la fois, encore de pêche et de chasse et aussi de culture et d'élevage.

Grâce aux plus récentes techniques de datation de l'archéologie (l'analyse des radio-éléments, la palynologie, la thermoluminescence, l'anthracologie, etc.) on situe aujourd'hui l'apparition de l'agriculture sur notre territoire au VI ème millénaire avant notre ère dans les zones du pourtour méditerranéen, et en - 4500 dans le Nord.

Dans les deux cas, le foyer d'origine est le Moyen-Orient ("le croissant fertile") d'où une agriculture déjà très avancée se propage vers le Nord-Ouest selon deux courants de diffusion :
- le courant danubien au Nord qui va aboutir à la colonisation de la France du