Les ministres de l'agriculture

Albert VIGER
né à Jargeau (Loiret), le 19 octobre 1843 ;
mort à Châteauneuf-sur-Loire (Loiret), le 8 juillet 1926.

Ministre de l'Agriculture du 11 janvier 1893 au 25 janvier 1895.
(2ème ministère RIBOT, puis ministère DUPUY, puis ministère CASIMIR-PERIER, puis 2ème ministère DUPUY et 3ème ministère DUPUY).

Ministre de l'Agriculture du 1er novembre 1895 au 28 avril 1896.
(ministère BOURGEOIS).

Ministre de l'Agriculture du 28 juin 1898 au 21 juin 1899.
(2ème ministère BRISSON, puis 4ème ministère DUPUY, puis 5ème ministère DUPUY).

Député radical du Loiret, département essentiellement agricole.
Vice-président du groupe agricole à la chambre, il est appelé par RIBOT comme ministre de l'Agriculture.
Il le reste pendant 9 ministères et avec seulement 3 interruptions (GADAUD, MELINE).
En 6 ans, il fit d'importantes réformes concernant l'organisation du crédit, l'assistance et l'enseignement agricoles.
1895 - Publie ses souvenirs : Deux années au ministère de l'Agriculture.

A la Chambre Haute, où il entre en 1900, il siège à la gauche démocratique. Il reste passionné par les questions économiques et agricoles. Soucieux du développement des activités agricoles, il participe aux travaux de nombreux organismes : il est président de la Société nationale d'horticulture de France et de la Fédération de la mutualité agricole, vice-président du Conseil supérieur de l'Agriculture et membre de l'Académie d'Agriculture, président de la Société nationale d'Agriculture, membre du Conseil tenchnique de l'Agriculture coloniale, membre des Conseils supérieurs des haras et du commerce.
Il avait obtenu en 1906 la création d'un concours général hippique annuel à Paris.
Commandeur du Mérite agricole et chevalier de la Légion d'honneur.