Guide de la restauration collective : favoriser proximité et qualité
Depuis 2007, la direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF) Rhône-Alpes développe un plan régional d’approvisionnement local pour la restauration collective. Un guide pour aider les acheteurs publics à s’approvisionner en circuits courts vient de sortir.

La direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF) Rhône-Alpes a mis à disposition des professionnels de la restauration collective, de l’agriculture et de l’agroalimentaire, un guide qui vise à les éclairer quant aux conditions de réussite d’un projet de restauration de qualité – procédure de passation de marché et respect du code des marchés publics. Ce guide pratique est destiné à l’ensemble des acheteurs publics français.

Avec 3 milliards de repas servis chaque année, 73000 restaurants et 17 milliards euros de chiffre d’affaires, la restauration collective est devenue un enjeu alimentaire national. Les enfants, les personnes moins favorisées, les personnes âgées et les patients des hôpitaux ont la possibilité d’avoir accès à une alimentation de bonne qualité, grâce à la restauration collective.

Faciliter l’accès des consommateurs de la restauration collective publique aux productions issues de ses circuits est l’un des objectifs du Programme nationale pour l’alimentation. La Loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche (LMAP) a par ailleurs ajouté cet objectif à ceux d’introduire dans les repas des produits de saison, de produits à faible impact environnemental, ou sous signes de qualité et de l’origine (Label rouge, AOC, IGP...). Ensemble, ces produits devront constituer 20 % minimum des commandes en 2012. Comment ? La LMAP et le PNA promeuvent ensemble une production dont la qualité et l’origine sont garanties, ainsi que des produits issus des circuits courts ou engagés dans une démarche environnementale. Le code des marchés publics sera aménagé afin, à égalité d’offre, de définir une priorité d’accès aux produits vendus directement par les producteurs.
À l’image de Vercors restauration, société de restauration collective en Isère (38), qui fournit chaque jour plus de 5000 repas composés de produits locaux à une cinquantaine de communes du département. 15 à 20% des denrées alimentaires achetées par Vercors restauration sont issues de l’agriculture locale. Malgré une légère augmentation des coûts liés à l’achat de produits locaux, la société souhaite renforcer les relations avec les producteurs sans pour autant répercuter une hausse sur le prix de vente des repas aux collectivités.

Télécharger le guide « Favoriser une restauration collective de qualité et de proximité »

 


Les sites pour acheter localement

Avec une agriculture diversifiée (5% du chiffre national), un réseau dense de PME, et bénéficiant d’un large bassin de consommation, la région Rhône-Alpes a souhaité passer d’un approvisionnement ponctuel à des achats locaux significatifs. Elle a mis en place un site Internet d’informations et d’échange (www.achatlocal-consorhonealpes.com) qui a pour but de faciliter la mise en relation des structures de la restauration collective avec des fournisseurs Rhône-alpins.

Zoom sur la Picardie : Dans le même esprit, le Conseil général et la chambre d’agriculture de la Somme ont investi conjointement dans une plateforme virtuelle (www.somme-produitslocaux.fr) pour développer les circuits courts entre les producteurs et les consommateurs. Les producteurs choisissent les collèges, restaurants d’entreprises, restaurateurs ou magasins de produits locaux (etc.) qu’ils peuvent livrer. Les producteurs mettent à jour en temps réel les caractéristiques de leurs produits sur le site. Les acheteurs disposent ainsi d’un catalogue complet pour passer commande directement par internet. Il se font ensuite livrer et facturer directement par le producteur.

Forts du succès de cette première plateforme dans la Somme, ce système de circuit court se décline désormais dans l’Aisne (www.aisne-produitslocaux.fr) et l’Oise (www.oise-produitslocaux.fr) par la volonté des chambres d’agriculture.


Téléchargez le guide pratique "Favoriser une alimentation de qualité dans les collectivités" : PDF iconguide_pratique.pdf

 

Voir aussi