Glowee : produire de la lumière sans électricité

Produire de la lumière sans électricité grâce à la bioluminescence des organismes marins : ce projet lumineux de bioéconomie, porté par la start-up Glowee entend révolutionner l'éclairage urbain en réduisant son impact énergétique. Rencontre avec sa jeune fondatrice, Sandra Rey.

L'idée est née, il y a 5 ans, dans le cadre d'un concours étudiant. « Nous venions de voir un reportage sur des organismes marins, capables de produire de la lumière au fond des abysses », se souvient Sandra Rey. Pour la jeune femme et son équipe, il s'agit d’une voie à explorer afin de répondre aux problématiques économiques et écologiques de l’éclairage urbain. « Si la bioluminescence est un phénomène présent chez plus de 80% des espèces marines et que nous savons coder de l'ADN, pourquoi ne pas profiter des milliards d'années de recherche de la nature pour proposer une solution d'éclairage naturel ? », s'interroge la jeune femme, adepte du biomimétisme.

Après un master en entrepreneuriat social, Sandra décide de transformer ce projet étudiant en projet d'entreprise et fonde Glowee l'année suivante. La jeune pousse met en place un processus chimique permettant de cultiver de la lumière à partir des gènes du calamar. « Nous transférons ces gènes dans des bactéries et lorsqu'elles deviennent bioluminescentes, nous maintenons leur culture avec un apport de nutriment ». Pour réduire l'impact environnemental et créer un écosystème vertueux autour de cette production lumineuse, Glowee nourrit ces bactéries avec des déchets provenant de la vie quotidienne ou d'autres industries.

Lauréate de nombreux prix, la start-up poursuit ses développements pour rendre cette lumière bleu lagon plus performante et résistante aux variances de température. « A termes, notre solution pourra s'appliquer à la signalétique, au mobilier urbain, à l'éclairage des façades, des parcs et jardin ou aux parkings sous-terrain », explique la jeune femme. Un premier prototype de lumière continue sera présenté l'an prochain mais d'ici là plusieurs sociétés ont déjà fait appel à la startup pour éclairer leur évènements éphémères.

Voir aussi