Fricato, les éleveurs ne s'en frichent plus !

Dans une zone de piémonts des Pyrénées-Orientales, un groupe d’éleveurs et d’acteurs locaux se mobilise pour reconquérir des friches locales avec la mise en place de systèmes de cultures innovants en agriculture biologique. Les productions permettront de valoriser le territoire tout en renforçant l’autonomie alimentaire des élevages, notamment en protéines, et leur performance économique.

« La déprise agricole a fortement touché les territoires viticoles de la plaine du Roussillon et désormais les friches façonnent le paysage. Trente quatre hectares d’anciennes friches sont remis en culture et convertis à l’agriculture biologique depuis l’automne 2013 par la mairie de Claira. Cette initiative agroécologique permet aux éleveurs d’améliorer l’autonomie alimentaire de leurs troupeaux, pilier de la réussite technicoéconomique des élevages. » Bérénice Herszberg


Le développement de systèmes d’élevage sédentarisés dans les piémonts par l’arrêt de la transhumance inverse dans les années 1970/1980 (valorisation par les ovins des chaumes et des interrangs de vigne en hiver) s’est accompagné d’une relative perte d’autonomie alimentaire des élevages. Aujourd’hui, l’augmentation des charges d’alimentation conduit ainsi à repenser certains systèmes de production. Dans le même temps, la crise viticole récente, qui a particulièrement touché le département des Pyrénées-Orientales, a conduit à l’apparition de friches agricoles relativement importantes et dont la valorisation revêt un enjeu économique majeur au niveau local pour de nombreuses collectivités.

Dans le cadre d’un partenariat avec la Mairie de Claira, le projet a pour objet la mise en culture de friches agricoles visant à produire des méteils et des fourrages destinés à alimenter les troupeaux du collectif d’éleveurs mobilisés. Cette initiative impulse une dynamique territoriale fondée sur la complémentarité entre la plaine du Roussillon, propice aux grandes cultures, et les zones de piémonts, valorisées par des élevages à tendance pastorale.

Les expérimentations conduites dans le cadre du projet auront comme objectif d’optimiser des mélanges et des rotations culturales permettant une production biologique et économe adaptée aux besoins alimentaires des troupeaux. La maîtrise des coûts de production permettra de produire une ressource alimentaire compétitive qui améliorera la marge brute des élevages. La disponibilité de ressources alimentaires produites en agriculture biologique sur le territoire ouvrira des perspectives pour la conversion de certains élevages.

Les partenariats sont nombreux et diversifiés tant sur les aspects techniques et scientifiques (OIER Suamme, IUT de Perpignan…) que sur l’accompagnement et la structuration du réseau au sein du territoire (Chambre départementale d’agriculture, Mairie de Claira, Civam de l’Aude et des Pyrénées-Orientales…).

Vidéo - Projet Fricato : redonner de l'enthousiasme aux agriculteurs

Projet du collectif d'éleveurs

  • Région : Languedoc-Roussillon - Département : Pyrénées-Orientales (66)
  • Territoire concerné : Plaine de Claira et piémonts des Pyrénées-Orientales
  • Nombre d’agriculteurs impliqués : 10
  • Structure porteuse de la demande : Coopérative catalane des éleveurs
  • Montant de la subvention CASDAR : 44 058 €
  • Budget total du projet : 73 430 €

Pour en savoir plus >>>

Voir aussi