Fipronil : "Pas d’alerte pour la santé humaine au vu des résultats des premiers contrôles"
09/08/2017
Crédit ci-après
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr
Stéphane Travert, avec les directions des ministères chargés de l'Alimentation, de l’Économie et de la Santé, a effectué ce mercredi 9 août un point de situation sur les "œufs contaminés".

Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation a confirmé que seuls les œufs destinés à la transformation étaient concernés et qu’au stade actuel, les contrôles menés sur les produits contaminés connus ne mettaient pas en lumière un risque pour la santé humaine, dans des conditions de consommation habituelles.

Après avoir rappelé le contexte, la chronologie des faits et la mobilisation des services de l’État, Stéphane Travert a tenu à rassurer les consommateurs quant à la toxicité du fipronil dans les ovoproduits (œufs destinés à la transformation) importés en France : "Les analyses réalisées par le passé et les contrôles menés jusqu'à présent ne montrent pas de toxicité pour la santé humaine ».

Saisie par les ministères chargés de l’Alimentation, de la Santé et de la Consommation, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) rendra un avis d’experts d’ici à la fin de la semaine.

Le ministre a également souligné que seule la filière de ponte est impactée, et non la production de viande de poulet.

Enfin, Stéphane Travert a annoncé le lancement d'une enquête nationale (réalisée par les services de l’État) afin de vérifier l'éventualité que des élevages aient été traités avec le Fipronil. Des contrôles sont par ailleurs en cours dans les ateliers d'ovoproduits sur le territoire français.

Voir aussi