Emmanuel Macron lance la campagne des Restos du Cœur
crédits ci après
©Min_Agriculture

Emmanuel Macron a inauguré la 33e campagne hivernale de distribution des Restos du Coeur en rendant visite aux bénévoles d'un centre de la capitale. Il était accompagné de Stéphane Travert, ministre en charge de l'alimentation.

Ce mardi 21 novembre marque le coup d'envoi de la 33e campagne des Restos du cœur. Cette année encore, l’association redouble d’efforts pour multiplier ses actions, diversifier ses ressources et encourager le bénévolat afin de toujours mieux accompagner les plus démunis. Entre 2016 et 2017, 45 300 tonnes de denrées alimentaires ont été récoltées auprès des entreprises et des producteurs agricoles.

Avec 882 000 personnes accueillies lors de la campagne précédente et plus de 135 millions de repas servis, les Restos ont dépassé le cap des 2 milliards de repas servis depuis leur création.

"Ce que vous faites au quotidien, donner du temps et du cœur, est essentiel, vous faites vivre une très belle idée"
a déclaré le président de la République en remerciant les bénévoles du centre et les partenaires économiques des Restos du Cœur.

Lutter contre le gaspillage alimentaire... sans mettre en danger la sécurité alimentaire

Face à l’intensification des besoins à couvrir, les Restos du coeur sont en perpétuelle recherche de nouvelles sources d’approvisionnement. Cela passe notamment par la collecte d’invendus alimentaires, activité traditionnelle des Restos désormais en plein essor. Les dons des entreprises ou des producteurs agricoles ainsi que la collecte nationale ont d’ailleurs permis l’an dernier de récolter 45 300 tonnes de denrées. Représentant près de 44% du tonnage distribué, cette substitution aux achats participe activement à la lutte contre le gaspillage alimentaire qui est au coeur du fonctionnement des Restos. Néanmoins, il est impératif que cet objectif ne soit pas poursuivi au détriment de la sécurité alimentaire et de l’équilibre nutritionnel des personnes aidées.

C'est pourquoi les Restos poursuivent la mobilisation pour le développement des dispositifs fiscaux qui valorisent le don de produits agricoles. Ainsi, la campagne de don de lait 2017 a leur permis de collecter plus de 2 millions de litres de lait, grâce à la générosité de plusieurs centaines d’agriculteurs. Ce volume sera distribué au cours de l’hiver 2017-2018. Les Restos ont également récolté près de 100 000 œufs grâce au dispositif fiscal mis en place pour la filière en 2017.

2018 : des enjeux majeurs pour la lutte contre l'exclusion

Face à un tissu social en précarité, les Restos réaffirment leurs valeurs fondatrices : l’accueil inconditionnel, la primauté du bénévolat et l’aide apportée sans jugement ni contrepartie. Loin de favoriser « l’assistanat », l’association refuse toute stigmatisation et s’emploie à être présente partout où elle le peut et pour tous ceux qui en ont besoin. Elle parvient à réinsérer durablement les personnes, notamment en facilitant le retour à l’emploi.

Chiffres clés :

  • 882 000 personnes accueillies l'hiver et 402 000 l'été ;
  • 135,8 millions de repas distribués ;
  • 71 000 bénévoles ;
  • 2 085 centres et antennes ;
  • 2 316 personnes en contrats aidés dans les chantiers d’insertion Restos ;
  • 81 378 nuités ;
  • 1 651 personnes en difficulté logées ;
  • 70 Restos Bébés du Cœur ;
  • 87,7 millions d'euros de dons, legs et manifestations.