#EGalim - Les enjeux de l’évolution des prix et de la répartition de la valeur
Crédit ci-après
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr

Les filières agroalimentaires françaises sont caractérisées par une grande diversité de productions et de débouchés, aussi bien sur le marché intérieur qu’à l’exportation. Depuis une dizaine d’années, on constate un accroissement de la volatilité des prix de la production agricole.

En 2016, tous produits agricoles confondus, la moyenne des prix à la production agricole stagne par rapport à 2015. Orientés à la baisse pour le lait, les bovins viande, le blé tendre et le blé dur, les prix à la production progressent, en revanche pour le porc, les fruits et les légumes, et sont quasi stables pour les volailles. Une nouvelle baisse des prix s’observe également pour les produits des industries alimentaires considérés globalement, en recul pour la troisième année consécutive en 2016.
Les prix à la consommation alimentaire progressent en moyenne un peu plus en 2016 qu’en 2015, la hausse de 2016 étant supérieure à l’inflation générale.

La diversité des filières alimentaires résulte notamment des caractéristiques propres des produits, des facteurs de production et de transformation, de leur positionnement sur les marchés français ou internationaux, ou de leur dépendance aux prix mondiaux. Les filières font ainsi face à des situations économiques contrastées et doivent adapter leur stratégie pour y faire face, en particulier en cas de crise.

A télécharger

La présentation de Christine Avelin, directrice générale de FranceAgriMer (PDF, 1.93 Mo)