Des sapins de Noël Label Rouge, une première !
Crédit ci-après
© Excellence végétale

C'est une première : depuis début décembre 2016, des sapins coupés "Label Rouge" - de qualité supérieure garantie - sont disponibles dans les points de vente pour les fêtes de Noël. 20 000 arbres devraient être disponibles cette année.

Pour bénéficier du signe de qualité Label Rouge, la culture, la coupe, le conditionnement et l'expédition des sapins doivent suivre un cahier des charges qui leur assurent une qualité supérieure aux autres arbres.

Le Label Rouge "Sapin de Noël coupé" garantit au consommateur une esthétique avec une bonne densité des branches, une forme conique et une flèche pas trop longue. Il assure aussi une fraîcheur : le conifère n’est pas coupé avant fin novembre pour une bonne tenue des épines au moment des fêtes.

« Pour faire face à la concurrence des sapins artificiels, les producteurs de sapin naturel ont souhaité développer une filière de qualité, reconnue, détaille Catherine Seck, déléguée générale de l'organisme de défense et de gestion Excellence végétale qui avait demandé ce label. La filière de qualité Sapin Label Rouge exige une sélection rigoureuse des sapins à la main en fonction de leur esthétique. Le cahier des charges détaille la sélection des graines et des jeunes plants, les techniques culturales spécifiques, la coupe tardive pour une meilleure tenue en intérieur et les tris rigoureux avant expédition. Seuls les sapins suffisamment denses, bien coniques et homogènes, avec une flèche droite et des lignes harmonieuses sont retenus pour bénéficier du label  rouge ».

Selon FranceAgriMer, 5,3 millions de sapins ont été acheté en 2015 pour les fêtes de Noël dans l’hexagone. Une dizaine de producteurs, qui représentent 20% du marché, se lancent dans l’aventure du Label Rouge pour une partie de leur production.

Le Label Rouge, gage de qualité supérieure d’un produit, traditionnellement tourné vers l’alimentation s’est lancé depuis cinq ans dans la garantie de produits végétaux non destinés à la consommation humaine : la rose, le dahlia, le gazon et depuis novembre 2016, le sapin de Noël.

 

Voir aussi