Vendredi 25 février 2011

De futurs agriculteurs sur le salon

Stéphanie Nussbaumer

25/02/2011

Élèves et responsables du lycée agricole Hector Serres de Dax ont profité de leurs vacances scolaires pour faire un tour sur Paris afin de découvrir la ville mais aussi le SIMA et le Salon International de l’Agriculture 2011. Trois élèves de première et terminale nous font part de leurs impressions.

A leur arrivée sur Paris, Camille, Jean-Charles, Pauline et leurs camarades ont ressenti un dépaysement certain. Les bâtiments, la foule, le métro et la pollution ne font effectivement pas partie de leur quotidien. Cependant, ils apprécient la découverte de la capitale et notamment les monuments tels que la Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe et même le Centre Pompidou. « Ce qui est intéressant à Paris c’est l’architecture et le côté historique de la ville. C’est important de connaître cette partie du patrimoine français » déclare Jean-Charles, 20 ans, élève en terminale STAV (Sciences et technologies de l’agronomie et du vivant).

Une étape professionnelle au SIMA
Lors de la deuxième journée de visite, les étudiants sont allés au SIMA (salon international du machinisme agricole). Ils y ont pu découvrir les différents équipements propices à une exploitation, les élevages et les énergies renouvelables. Cela leur a permis de se renseigner sur les différents concessionnaires, sur les différents outillages de l’agriculture et éventuellement de savoir dans quel domaine se lancer. Ils se sont également informés sur les nouvelles technologies qui aident à la production, sur les carburants qui engendrent moins de pollution et les nouvelles machines davantage performantes.

Découvrir aussi ce que font les autres agriculteurs
Ils finissent ensuite leur séjour par la visite du Salon International de l’Agriculture, qu’ils découvrent pour la plupart pour la première fois. Camille, 17 ans, en première STAV, avoue être impressionnée par la diversité des domaines et par le nombre d’animaux qui y est exposé "Cela nous permet de découvrir ce que font les autres agriculteurs".

Ils ont par ailleurs participé à quelques animations proposées sur les différents stands et ont eu aussi le plaisir de découvrir des produits parfois inaccessibles au quotidien comme le caviar présenté au stand de la Russie.
Dans le hall 7, Pauline, 18 ans et étudiante en terminal STAV, est allée voir les pays d’Outre-Mer. Elle a apprécié l’ambiance présente et les étalages pleins de couleurs. Dans le pavillon 1 et 4, nos jeunes étudiants du lycée agricole sont allés admirer les élevages bovins, de volailles et même canins et équestres.

Thomas, qui a l’intention de reprendre l’exploitation agricole familiale, pense « qu’il est important de montrer aux gens les différents domaines de l’agriculture et de leur faire comprendre qu’il y a une véritable technique derrière afin d’apporter des produits de qualité. Il faut aussi rappeler que les pollueurs sont dorénavant des cas particuliers dans des pays où les réglementations ne sont pas encore appliquées. » D’après eux, « le salon est un bon moyen de mettre en avant et de favoriser le monde agricole qui est en recul », dans la société française.

Après cette visite, ces futurs agriculteurs repartent pleins d’idées et de projets en tête, avec l’espoir un jour d’être eux aussi à la place des exposants.