COP 14 : continuer à promouvoir l’agro-écologie pour protéger la biodiversité

La 14e conférence des parties à la convention sur la diversité biologique (COP 14) s'est tenue du 17 et le 29 novembre 2018. Après les résultats importants obtenus lors de la COP 13, le ministère de l’Agriculture y a participé afin de continuer à promouvoir l’agro-écologie.

Le principal enjeu de cette COP 14 était de mobiliser les États afin de parvenir à un accord ambitieux lors de la COP 15 qui se tiendra à Pékin en 2020, et qui devra fixer le cadre mondial de la biodiversité après 2020 (à la suite du plan stratégique pour la diversité biologique adopté en 2010 pour la période 2011-2020, qui inclut les objectifs d'Aichi).

Les décisions soumises aux parties ont été préparées dans le cadre des réunions de l'organe subsidiaire chargé de fournir des avis scientifiques, techniques et technologiques (SBSTTA) et de l'organe subsidiaire chargé de la mise en œuvre (SBI), dont les dernières réunions se sont tenues en juillet 2018.  

À l’occasion d’un événement parallèle intitulé « agro-écologie et biodiversité », le ministère de l’Agriculture a aussi promu la manière dont est prise en compte de la biodiversité dans les politiques agricoles françaises et européennes. Il a notamment souligné l’importance de la biodiversité dans le projet agro-écologique pour la France. Il a aussi présenté le réseau mixte technologique « biodiversité et agriculture », l’observatoire agricole de la biodiversité ainsi que le label Haute valeur environnementale.