Accueil > Centre d’études et de prospective

Centre d’études et de prospective

Présentation : missions, statut, thèmes de travail

13/12/2010

Dans un monde complexe et globalisé, il est nécessaire de connaître et d’anticiper pour piloter les affaires publiques autrement qu’en réaction à des crises. C’est la raison pour laquelle les fonctions de veille, d’étude, de prospective et d’évaluation du Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt ont été renforcées avec la création en juillet 2008 d’un Centre d’études et de prospective (CEP).
 

Dernières publications

À la une

Notes et études socio-économiques n°39

11/05/2015

Pour appuyer la conception des politiques publiques dans ses domaines de compétence, le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt (MAAF) dispose d’une large gamme d’outils d’information et d’aide à la décision. Il s’est entre autres doté d’un « programme ministériel d’études », animé par le Centre d’études et de prospective, afin de disposer d’expertises techniques en lien avec ses priorités stratégiques. Chaque semestre, les directions d’administration centrale et les services régionaux déposent des projets d’étude, qui sont ensuite discutés lors d’un comité de programmation qui décide ou non de leur lancement. Les résultats de ces études sont habituellement publics et les rapports sont accessibles sur le site Internet du ministère (http://agriculture.gouv.fr/etudes).
 

Notes et études socio-économiques n°38

01/07/2014

Le changement climatique pose de redoutables défis à l’action publique. Il constitue l’archétype des « transformations silencieuses » chères au philosophe François Jullien : des ensembles de modifications graduelles de l’environnement qui se produisent si continûment qu’on ne les perçoit pas, mais dont le résultat se manifeste si soudainement qu’il nous heurte de plein fouet. Comment mobiliser des acteurs dispersés, comment maîtriser et orienter ces transformations si l’urgence n’est pas devant nous, évidente, sensible ?