Atelier de travail européen « L’innovation dans les chaînes d'approvisionnement : créer de la valeur ensemble »
Crédit ci-après
© European Commission

Le réseau européen du Partenariat Européen pour l'Innovation pour une agriculture productive et durable (PEI AGRI), et le Réseau rural national, ont organisé, à Lyon, en février 2018, un atelier sur le thème « L’innovation dans les chaînes d'approvisionnement : créer de la valeur ensemble », thématique en lien avec les  travaux des États généraux de l'alimentation.

L'événement a réuni 120 participants venus de toute l'Europe - Belgique, Espagne, Estonie, France, Allemagne, Hongrie, Italie, Lettonie, Lituanie, Pays Bas, Portugal, Roumanie, Royaume Uni, Slovaquie et Suède - impliqués sur les questions d'innovation et du développement de nouveaux produits ou procédés, de nouveaux modèles économiques et d’organisation, des filières non-alimentaires, ainsi que la production sous signe de qualité/marques régionales.

Les participants - agriculteurs, conseillés, experts - ont pu présenter leurs projets, soutenus par le PEI AGRI, au niveau européen (par la politique européenne de la recherche - Horizon 2020), ou au niveau régional (par le Fonds européen agricole pour le développement rural – FEADER). Les sessions ont permis aux participants de croiser leurs expériences, d'échanger sur les bonnes pratiques, faire émerger de nouvelles idées ou pistes d'innovation, débattre ou encore trouver des réponses à leurs questions. Certains ont pu commencer à nouer des contacts pour de futures coopérations.

Quelques exemples de projets présentés :

  • le projet Melting Popote (Groupe opérationnel FEADER), qui vise la création d’un atelier de préparation alimentaire mutualisé entre plusieurs usagers privés – agriculteurs, bouchers, traiteurs, restaurateurs, grandes surfaces, publics – collectivités territoriales, communautés de communes – et acteurs de l’économie sociale et solidaire – associations de gestion de cantines, acteurs de l’aide alimentaire ;
  • le projet SYAM (Groupe opérationnel FEADER), visant la caractérisation et  l’accompagnement des systèmes alimentaires se trouvant à l’interface entre circuits courts et circuits longs vers des voies de développement durable ;
  • des projets étrangers, comme Saint Ambrose’s Basket / Le Panier de Saint Ambrose (Groupe opérationnel FEADER), projet italien qui vise à relancer le marché local de la ville de Florence, tout en accompagnant les producteurs locaux en leur offrant un point de vente et un appui logistique ;
  • le projet SKIN (réseau thématique Horizon 2020), réseau de connaissance et d'innovation sur les circuits courts, qui s'attache à répertorier les connaissances existantes dans toute l'Europe, à développer l'innovation orientée par la demande et à renforcer les coopérations et les réseaux entre agriculteurs, coopératives, et parties prenantes des circuits courts.

Des visites de terrain ont permis d'aller à la rencontre des acteurs de projets : un éleveur du projet Saveurs Iséroises, participant à un partenariat d’approvisionnement local en viande de qualité supérieure, une ferme d'algoculture produisant de la spiruline, différents marchés locaux de Lyon pour découvrir la politique alimentaire de la ville, une coopérative de production régionale de soja et de luzerne...

Plus d'infos

Voir la présentation des projets français en lien avec la thématique sur le site du Réseau Rural National

Voir aussi