ARPE, un dispositif d'aide financière à la recherche du premier emploi
Crédit ci-après
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr
Décrocher un premier emploi n'est pas toujours aisé, et souvent plusieurs mois s'écoulent entre la sortie de la formation et la signature d'un contrat. L'ARPE, Aide à la recherche du premier emploi, apporte un soutien financier aux jeunes diplômés disposant de peu de ressources. Les demandes peuvent être faites dès ce mercredi 12 juillet.

À qui s'adresse-t-elle ?

L’ARPE a été créée en 2016 dans le cadre des mesures en faveur de la jeunesse pour faciliter l’insertion professionnelle. Il s’agit d’une aide financière versée pendant 4 mois. Elle est destinée aux lycéens et étudiants de l’enseignement secondaire et supérieur, boursiers sur critères sociaux ou aux apprentis disposant de faibles revenus, diplômés en 2017 qui recherchent un premier emploi.

L’ARPE s’adresse aux titulaires :

  • d’un diplôme de l’enseignement supérieur agricole (BTSA, licence, licence professionnelle, master et diplôme d’ingénieur) ;
  • d’un diplôme de l’enseignement professionnel ou technologique de niveau V et IV (CAPa, baccalauréat professionnel, baccalauréat technologique, brevet professionnel agricole, brevet professionnel).

Auprès de qui effectuer la démarche ?

À partir du 12 juillet 2017 :

  • les diplômés de l’enseignement supérieur agricole peuvent effectuer une demande auprès du CNOUS via le site www.messervices.etudiant.gouv.fr ;
  • les diplômés de l’enseignement professionnel ou technologique de niveau V et IV peuvent effectuer une demande auprès de l’Agence de Services et de Paiement via le site https://portail-arpe.asp-public.fr.

Quel sera le montant ?

Ce soutien financier sera versé pendant 4 mois sous forme d’une aide mensuelle :

  • de 200 euros pour les diplômés du CAP agricole, des baccalauréats technologique et professionnel, du brevet professionnel, du brevet professionnel agricole élèves boursiers sur critères sociaux et les apprentis de l’enseignement secondaire agricole ;
  • de 100 à 550 euros pour les diplômés de l’enseignement supérieur (BTSA, licence, licence professionnelle, master et diplôme d’ingénieur). Le montant sera équivalent à celui de la bourse sur critères sociaux perçu au cours de la dernière année de préparation du diplôme ;
  • de 300 euros pour les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur par la voie de l’apprentissage.

Plus d’information sur le dispositif ARPE sur www.education.gouv.fr/arpe.

Voir aussi