Ariane Grumbach « Redonner l'envie et le plaisir du fait maison »

Ariane Grumbach © Ariane Grumbach
Ariane Grumbach n’est pas une diététicienne comme les autres. Si elle aide les consommateurs à changer leur comportement alimentaire, elle apprend avant tout à se faire plaisir quotidiennement et à se rapprocher d’une alimentation faite de produits variés, frais et de saison. Entretien

Expliquez-nous votre parcours ? Avant de devenir diététicienne, j’ai travaillé vingt ans dans une entreprise. Je suis devenue diététicienne par goût, par passion. La plupart de mes patients vient me voir pour changer des comportements alimentaires, des habitudes. Mais je travaille beaucoup sur l’organisation des repas et l’alimentation au quotidien au travers d’ateliers pédagogiques.En ce moment, je travaille avec des hommes en réinsertion qui ont oublié les fondamentaux d’une alimentation quotidienne. Ensemble, on apprend à cuisiner simplement, bon et pas cher ! En somme j’essaie de redonner l’envie et le plaisir du fait maison.

Pensez-vous que les consommateurs ont arrêté de cuisiner ? La principale problématique est que le consommateur pense que cuisinier revient forcément plus cher en fin de compte. Pourtant si on fait soi-même, avec des produits de base et de saisons, l’addition sera moins élevée au final. Je prépare des repas complets, entrée, plat, dessert, à moins de deux euros ... et avec des produits de qualité.Tout est question d’éducation voire de rééducation. Pour apprendre à bien manger, il faut commencer dès le plus jeune âge. Les classes du goût sont déjà une solution, pour que les enfants s’ouvrent et complètent leur répertoire alimentaire souvent très restreint.

Selon vous à quoi cela est dû ? Il y a eu trop d’injonctions différentes, trop d’opinions divergentes. Pendant vingt ans, on a décrété que le pain faisait grossir... même le lait a subi des revers à cause de croyances totalement fausses. Les consommateurs doivent être mieux informés sur leur alimentation, son origine, ses qualités …

Quelles sont les valeurs que vous souhaitez véhiculer ? Le plaisir avant tout ! Il faut réconcilier le consommateur avec une alimentation de qualité, plus variée, composée de produits de saison. Je mène un travail de diversification, en faisant redécouvrir le plaisir de manger des produits frais, en réapprenant à faire le marché, en faisant la cuisine. Des activités quotidiennes qui s’apparentent souvent à une corvée. Faire soi-même, c’est aussi le moyen de se valoriser simplement. Ma devise : le goût, la connaissance et la diversité !

Vous tenez aussi un blog, pourquoi ? J’ai créé mon blog en 2007, selon un principe fédérateur « C’est important de se faire plaisir quotidiennement  ». Chaque jour, je donnais une idée pour se faire plaisir. Aujourd’hui, il y a un peu de tout. Je ne défend pas un produit par rapport à un autre : un seul mot d’ordre, le plaisir de manger.

Pour suivre Ariane, c’est par ici Son blog : ariane.blogspirit.com Son site : www.arianegrumbach.com


Vous aimerez peut être :

Parlons goût !

16/02/2011
« Elle sent le coing mais une fois en bouche, c’est une explosion d’arômes : noisette, violette, pruneau, avec un bon équilibre, quoique légèrement sucrée ». De quoi peut-il bien s’agir ? Un œnologue qui décrit les qualités d’un bon vin ? Pas tout à fait...

Voir aussi