Appel à projets CASDAR 2014 : Développer des variétés, des semences et des plants adaptés à des systèmes agri-alimentaires innovants, en réponse au changement de modèle agricole

L’appui à la recherche du ministère en charge de l’agriculture vise à faciliter la mise en œuvre des orientations qu’il promeut dans le cadre de ses missions. Le secteur des variétés, des semences et des plants constitue un levier essentiel dans la mise en œuvre de ces orientations ce qui justifie la durabilité de l’investissement que le MAAF lui dédie.
Aujourd’hui, le progrès génétique des plantes cultivées et, de façon plus large, le secteur des variétés, des semences et des plants est appelé à contribuer aux enjeux de durabilité économique, environnementale et sociale de notre agriculture et de nos territoires.

Conformément aux orientations formulées dans le cadre de l’axe 4 du plan d’actions Semences et agriculture durable, il convient de poursuivre l’effort déjà entrepris depuis plusieurs années d’orientation du progrès génétique vers des variétés adaptées à des conduites culturales diversifiées permettant de répondre à l’objectif de réduction des intrants. La mise en application de la VATE (Valeur Agronomique, Technologique et Environnementale) dans le cadre de l’évaluation des variétés en vue de leur inscription au catalogue officiel constitue une priorité dans la mesure où ce dispositif s’intègre pleinement dans les objectifsdu projet agro-écologique « Produisons autrement » et du plan Ecophyto du MAAF.
Les approches systèmes sont privilégiées dans cet appel à projet dans la mesure où l’innovation variétale représente un levier essentiel mais non suffisant. Il convient ainsi d’identifier, d’exploiter et de potentialiser les interactions positives avec d’autres leviers d’actions. Il s’agit d’identifierles rôles de la diversification des conduites culturales et de l’offre variétale dans cet objectif. L’appel à projet vise à promouvoir le dépôt de projets innovants.

Le déploiement d’idéotypes variétaux innovants et le niveau de leur impact sur les systèmes agricoles et les territoires restent conditionnés à leur acceptabilité à la fois par les agriculteurs, les filières et les citoyens. Afin d’optimiser l’impact de ces innovations, il convient de promouvoir des approches permettant d’évaluer leur acceptabilité tant sur le plan agronomique qu’environnemental, social et économique.

Seuls seront éligibles les projets de recherche associant des partenaires de la recherche publique avec des partenaires de la recherche privée.
Le taux de subvention alloué aux projets éligibles est plafonné à 60%du coût total du projet, hors salaires de la fonction publique.
Les projets ont une durée maximum de 3 ans et 6 mois.

Les dossiers chiffrés en euros TTC (quinze pages maximum) sont à constituer en renseignant les 3 documents téléchargeables ci-dessous :

L’ensemble de ces documents dûment renseignés doit être adressé par mail avant le 5 mars 2014 à :  
Gisèle SOUCHARD
Secrétariat CS - CTPS
GEVES – Rue Georges Morel
BP 90024
49 071 BEAUCOUZE Cedex
gisele.souchard@geves.fr

Voir aussi