Accueil > Centre d’études et de prospective > Publications du CEP > Notes d’analyse > Analyse n°27 - février 2011 La demande alimentaire en 2050 : chiffres, (...)

Notes d’analyse

Analyse n°27 - février 2011 La demande alimentaire en 2050 : chiffres, incertitudes et marges de manoeuvre

21/03/2011

« La production agricole mondiale doit augmenter de 70 %, et doubler dans les pays en développement, d’ici 2050, pour répondre à la demande de 9 milliards d’habitants ». Cette affirmation, basée sur des travaux de la FAO, est très souvent reprise dans les débats sur la sécurité alimentaire, le plus souvent sans préciser qu’il ne s’agit que d’une conjecture reposant sur diverses hypothèses. Or, d’autres travaux de prospective existent et la comparaison de quatre d’entre eux montre une fourchette très large d’estimations de la demande alimentaire future, notamment en produits animaux. Ces divergences proviennent d’hypothèses contrastées sur les variables majeures que sont la démographie, la croissance économique et les régimes alimentaires. Pour chacune de ces variables, des incertitudes majeures existent, des ruptures sont possibles et des leviers d’action sont mobilisables. L’inflexion de la demande alimentaire répond également à des enjeux plus immédiats de santé publique, d’environnement ou de développement. Alors que l’on se pose souvent la question de savoir comment augmenter la production pour répondre à la demande alimentaire future, il est également crucial de voir comment agir sur elle.

La demande alimentaire en 2050 : : chiffres, incertitudes et marges de manoeuvre (PDF - 404.3 ko)