Accueil > Enseignement agricole > Paroles de jeunes > Médecine vétérinaire > Alexandra Lebas, un parcours classique pour un avenir atypique

Médecine vétérinaire

Alexandra Lebas, un parcours classique pour un avenir atypique

21/12/2011

A peine 23 ans, et Alexandra se rêve déjà présidente ! En 4ème année de vétérinaire, engagée dans la vie associative et étudiante, elle œuvre pour la pérennité de l’enseignement agricole et le développement de la profession.

Alexandra Lebas - Pascal XICLUNA / Min.agri.fr « Si j’ai un parcours d’étudiante classique, mon avenir professionnel ne le sera pas ! Après une terminale S, deux ans de prépa au Lycée Hoche à Versailles, je suis entrée à l’école de vétérinaire de Maisons-Alfort. Non pour devenir clinicienne, mais pour m’orienter vers l’industrie et le commerce. L’objectif ? Mettre en relation les données scientifiques et commerciales. Déjà à la fin de la prépa, j’avais hésité entre Maisons-Alfort et AgroParisTech. 15 ans d’équitation derrière moi ont fait pencher la balance. Je trouvais intéressant d’ajouter quelques cordes à mon arc et la démarche « diagnostic » me passionnait. »

« A la fin de cette 4ème année, j’aurai le choix : soit je suis le parcours classique en faisant une année clinique soit je pars en école de commerce. J’hésite encore ! Tout comme sur le métier que je veux faire : est-ce que je veux être vétérinaire technique dans un laboratoire privé ou chef de produit dans le département marketing d’une entreprise ? Dans un avenir un peu plus lointain, je souhaiterais avoir un poste de direction afin de participer au développement et à la stratégie d’une entreprise – peut être la mienne, qui sait ? - si possible à l’international. Ayant vécu un an aux Etats-Unis durant ma scolarité, je suis attachée à suivre un parcours international. Outre un stage très physique dans un hôpital équin en Californie, j’ai créé le bureau parisien d’une association internationale, IVSA, qui s’occupe de toutes les relations de l’école avec les étrangers. Accueil, parrainage, soirée de bienvenue, création d’échanges avec des campus étrangers, nous nous sommes aussi occupés de l’organisation du lancement de VET 2011 à Versailles ! Je participe régulièrement à des congrès internationaux organisés par l’association mondiale. Corée du Sud, Chine, Autriche … je voyage beaucoup, je contribue à l’avenir de la profession, à la pérennité de l’enseignement (ndlr, Alexandra est aussi membre du conseil d’administration et du CEVE de son école et siège au CNESERAAV). »