AgroParisTech : un potager sur les toits de Paris
18/03/2016
©Xavier Remongin/Min.agri.fr
L’école AgroParisTech, située dans le 5ème arrondissement de Paris, a transformé son toit en potager laboratoire. Cette initiative éco-citoyenne permet d’apporter des solutions innovantes destinées à cultiver de façon durable en milieu urbain tout en faisant progresser la recherche.

600 m² ! C’est la surface que la direction de l’école a investi pour y installer un potager urbain. Mesclun, tomates et roquette poussent désormais en plein Paris à plusieurs mètres d’altitude.

Installé depuis 2011 par Nicolas Bel et Nicolas Marchal, deux ingénieurs généralistes, ce potager est l’objet d’importants programmes de recherche auxquels participe entre autres l’INRA. Évaluer l’impact de la pollution sur les cultures et tester le substrat de culture utilisé : tels sont les deux objectifs scientifiques de cette installation.

L’opération est une réussite et les toits végétalisés se multiplient dans Paris : la Maison de la Mutualité, l’hôtel Pullman Tour Eiffel ou la brasserie Frame possèdent tous un potager sur le toit. La mairie de Paris évalue à 314 hectares la surface des toitures végétalisables dans la capitale. Climat favorable, absence d’animaux ravageur (lapins, taupes, etc), de nombreux avantages existent à faire pousser fruits et légumes en ville !

Le substrat de culture, qu'est ce que c'est ?

C'est un mélange de bois broyé, de marc de café enrichi au mycélium (les filaments souterrains des champignons), des vers de terre, et de compost provenant directement de déchets organiques urbains. Contrairement au terreau, le substrat ne contient pas de terre.

 

Voir aussi