Agritourisme : 100% nature, 100% tendance
©Pascal Xicluna/Min.Agri.Fr

Le tourisme rural est en évolution permanente. Nombreux sont les Français qui choisissent de partir loin des stations balnéaires pour explorer les campagnes et le patrimoine rural. Créateur de lien entre urbains et ruraux, l'agritourisme conquiert chaque année le cœur des amateurs de nature, d'authenticité, de contacts avec celles et ceux qui font vivre nos campagnes.

Des activités variées

Partir à la campagne, se « mettre au vert », rien de tel pour se ressourcer et déconnecter de la vie citadine. Repos, sport, découverte du patrimoine, contacts avec les agriculteurs, découverte des produits de qualité…,  les activités proposées par le tourisme rural séduisent de nombreux vacanciers. En effet, les campagnes françaises regorgent de trésors cachés et d'occupations en tout genre :

  •  hébergement : gîte rural, gîte d’enfant, chambre d’hôte, gîte de groupe, camping à la ferme, aire naturelle de camping...
  •  restauration : table d’hôte, ferme auberge, goûter à la ferme…
  • oenotourisme
  •  activités de loisir et de sport : pêche, chasse, sports de nature, randonnée pédestre, équitation, vélo, VTT...
  •  activités culturelles et éducatives : découverte du patrimoine agricole et rural, ferme pédagogique...
  •  vente directe des produits de la ferme, cueillette…

Signe que le tourisme rural est « tendance », l'offre se diversifie un peu plus chaque année. Tente-roulotte, cabane perchée dans les arbres, yourte perdue en pleine nature, le dépaysement est garanti ! Il y en a pour tous les goûts pour le plus grand plaisir des vacanciers.

Le tourisme rural en quelques chiffres

En 2016, on dénombre en France, en nombre d'établissements :

  • Campings : 7 900
  • Meublés de tourisme : 82 400
  • Chambres d’hôtes : 31 700
  • Villages de vacances et maisons familiales : 1 000
  • Résidences de tourisme : 2 300
  • Hôtels de tourisme : 18 100

Le tourisme rural représente près d'un tiers de la fréquentation touristique française (30 % des nuitées : 292 304 nuitées).

Source : Direction générale des entreprises

Les agriculteurs, bénéficiaires de l’agritourisme

Synonyme de déconnexion pour les urbains, l'agritourisme présente également un intérêt certain pour les agriculteurs. Il leur permet, entre autres de :

  • mettre en valeur et préserver leur patrimoine bâti et naturel ;
  • diversifier leurs activités ;
  • obtenir un complément de revenus ;
  • accueillir et rencontrer des personnes d’horizons variés.

Le tourisme représente donc une activité annuelle pour les agriculteurs.

Un accompagnement spécifique

Les Chambres d’agriculture soutiennent le secteur du tourisme rural. Des dispositifs de conseil technique, de formations spécifiques, de professionnalisation et de mise en réseau des acteurs ont été mis en place grâce à la création de la marque fédérative : Bienvenue à la ferme. En 2016, elle regroupait près de 6500 agriculteurs.

D'autres réseaux existent comme « Accueil paysan », une association qui rassemble des paysans et des acteurs ruraux, prenant appui sur leur activité agricole ou leur lieu de vie pour mettre en place un accueil touristique, pédagogique et social.

Voir aussi