#ActionPublique2022 : la stratégie de transformation du service public

Le Premier ministre a réuni lundi 29 octobre 2018 un Comité interministériel de la transformation publique (CITP). À cette occasion, Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, présente le plan de transformation ministériel :

« Les États généraux de l’alimentation ont montré que notre agriculture et notre pêche sont confrontées à deux grands défis :

  • développer leur compétitivité au plan national comme à l’export ;
  • répondre aux attentes des citoyens-consommateurs en termes de qualité, de sécurité et de durabilité.

Le plan de transformation ministériel répond à ces deux défis majeurs :

  • Mettre en œuvre la loi Egalim et la réforme de la fiscalité agricole inscrite dans le projet de loi de finances pour 2019.
  • Porter une réforme de la Politique agricole commune qui exprime nos objectifs de souveraineté alimentaire, de transformation de nos filières vers plus de qualité et une ambition environnementale renforcée. Nous sécuriserons la chaîne de traitement des aides de la PAC. Nous clarifierons la gouvernance et la gestion du FEADER et du FEAMP.
  • Nous renforcerons notre performance sanitaire et mettrons en œuvre le plan d’action pour réduire l’utilisation des pesticides, avec une priorité donnée à la sortie du glyphosate.
  • Pour accompagner ces évolutions, nous mobiliserons l’enseignement agricole et notre recherche au service de l’innovation.

Nous conduirons cette démarche stratégique en concertation avec tous les partenaires concernés par le développement des territoires.

Pour la mise en œuvre de cette stratégie, nous adapterons les modalités de conduite de l’action publique. En particulier, nous tirerons tout le parti possible de la transformation numérique, au bénéfice des usagers comme des agents de l’administration. »

À télécharger

#ActionPublique2022, qu'est-ce que c'est ?

Lancé par le Premier ministre le 13 octobre 2017, ce programme interroge en profondeur les missions exercées par la puissance publique. Tous les ministères sont engagés dans cette réforme et se « challengent » aujourd’hui sur ce que les citoyens et les entreprises peuvent attendre de l’État et des services publics à l’horizon 2022.

Un triple objectif

Assurer un meilleur service public pour les usagers, offrir un environnement de travail modernisé aux fonctionnaires et maîtriser les dépenses publiques en optimisant les moyens : ce sont les trois objectifs du programme Action Publique 2022 pour accélérer la transformation de l'administration.

Pour tout savoir sur le programme Action Publique 2022