Accueil > Magazine > Dossiers > Clap de fin pour le 50ème Salon international de l’agriculture > Dimanche 3 mars 2013 > Trophée national des lycées agricoles : le lycée de Pau Montardon est champion (...)

Dimanche 3 mars 2013

Trophée national des lycées agricoles : le lycée de Pau Montardon est champion 2013 - Vidéo

03/03/2013


C’est le lycée agricole de Pau Montardon (Pyrénées Atlantiques) qui a remporté le Trophée national des lycées agricoles. Pour ce dernier jour de Salon de l’agriculture 2013, beaucoup de joie et d’émotion sur le grand ring.

Nord-pas-de-Calais, Champagne-Ardennes, Normandie, Pyrénées-Atlantique, Bretagne...Les équipes qui s’affrontent lors de cette nouvelle édition du trophée national des lycées agricoles viennent de toute la France ! Élèves, apprentis, stagiaires ou étudiants : ils ont tous entre 16 et 25 ans et viennent de 45 établissements différents, publics ou privés.

Les Trophées des lycées, comprennent trois catégories : "Races laitières" "Charolaise, Limousine, Blonde d’Aquitaine et Salers " et "Autres races allaitantes"- auxquelles s’ajoute le "Grand prix", qui est le lycée champion "toutes catégories".
Pour gagner, ils ont cinq épreuves à passer. Sur le salon lui-même : clipage, nettoyage et présentation d’une vache laitière ou allaitante, tout droit venue de l’exploitation agricole de leur lycée. L’implication des jeunes tout au long du salon est évaluée : on les juge sur la bonne tenue du stand où se trouve l’animal, et l’accueil qu’ils réservent au public.

Mais il ne s’agit pas seulement de briller pendant le salon : avant leur séjour à Paris, ils ont créé une affiche et réalisé un blog qui met en avant leur établissement, leur région et leurs formations et qui sera évalué par des professionnels de la communication.

Concourir pour le Trophée ne se décide pas du jour au lendemain : les élèves s’entraînent et travaillent sur leur blog depuis octobre 2012. La variété des épreuves valorisent à la fois le métier d’éleveur bovin, le travail réalisé dans les exploitations agricoles des lycées, et l’enseignement pluridisciplinaire qu’on y dispense : "zootechnie, éducation socio-culturelle, français, langue étrangère : les élèves mettent à profit toutes ces matières lors de la préparation, " explique François Desrues, enseignant à Radingheim et coordonnateur du Trophée. L’épreuve finale illustre bien cette pluridisciplinarité : il ne s’agit pas seulement de tenir l’animal, mais aussi de le présenter au public en français et en langue étrangère. Tout cela au milieu d’un public venu nombreux pour l’occasion.

"C’est un moment impressionnant, bien sûr. Mais on est surtout venus pour participer, s’amuser, répondre aux questions des gens. On est fiers de représenter notre établissement et notre région," explique Daisie, 20 ans, du lycée du Balcon des Ardennes-Saint-Laurent. Quant à Céline, qui vient du lycée agricole de Fontaines en Saône-et-Loire, elle espère, tout comme Daisie, avoir convaincu les visiteurs que "l’élevage n’est pas une activité seulement pour les garçons et qu’une femme est capable de s’occuper des vaches aussi bien qu’un homme !"

Pour en savoir plus et visiter les blogs des équipes candidates, voir le site du trophée national des lycées agricoles (TNLA)