Accueil > Produisons autrement > Le texte du projet du 18/12/2012 > Conférence nationale : Stéphane Le Foll présente son projet agro-écologique

Le texte du projet du 18/12/2012

Conférence nationale : Stéphane Le Foll présente son projet agro-écologique

18/12/2012

Consultez le Projet Agro-écologique pour la France de Stéphane Le Foll (PDF - 774.6 ko)

À l’issue de cette journée d’échanges « Agricultures : produisons autrement » le 18 décembre 2012, Stéphane Le Foll a présenté son projet agro-écologique pour la France qui engage tous les acteurs avec une approche globale, définie en trois axes et six programmes d’action.

Axe 1 : Connaître et capitaliser

Regrouper, structurer et compléter les expériences et les connaissances en matière d’agro-écologie

Une plateforme web participative contribuez-produisons-autrement.fr permettra de capitaliser les expériences concrètes en dépassant les approches cloisonnées. Tous les réseaux existants, dans leur diversité, mobiliseront leurs membres pour alimenter cette plateforme.

La mission confiée à Marion Guillou, présidente d’Agreenium, permettra à partir de l’étude de cas concrets, d’identifier des fonctionnalités qui seront autant de briques, adaptables et combinables, que les agriculteurs pourront mobiliser pour construire des systèmes adaptés à leurs exploitations.

L’agroécologie sera au coeur des contrats d’objectifs entre l’Etat et les instituts techniques agricoles qui seront signes mi 2013. Elle sera aussi une nouvelle priorité pour l’inra, l’Irstea et le CIRAD.

Axe 2 : Diffuser et former

Organiser et amplifier les capacités de diffusion en s’appuyant sur la diversité des - acteurs dans le domaine de la formation et de l’accompagnement technique.

Les crédits du CASDAR seront ré-orientés en ce sens dans le cadre du prochain programme national de développement agricole (PNDAR) 2014-2020.
Dès 2013, sans attendre ce prochain programme, au moins 3 millions d’euros seront mis au service du projet agro-écologique.

Concernant la formation des futurs agriculteurs, l’agro-écologie, à travers la réconciliation des disciplines agronomiques et écologiques, sera intégrée dans les programmes et les référentiel pédagogiques, tant dans les formations initiales que continues. Un accent sera mis sur le rôle de démonstration des fermes des exploitations de l’enseignement agricole public. Cela sera fait en profondeur à partir de l’année scolaire 2014/2015. Des premières évolutions seront intégrées dès la rentrée 2013 sous forme d’expérimentations.
Ces évolutions seront traduites dans la loi d’avenir pour l’agriculture.

Axe 3 : Inciter

Inciter individuellement et collectivement les agriculteurs à se convertir à de nouvelles pratiques et à les maintenir dans la durée.

Les leviers budgétaires de la PAC seront réorientés pour favoriser les changements de pratiques, les investissements et l’animation nécessaires au développement de l’agro-écologie.
Le verdissement du 1er pilier de la PAC sera un signal adressé à tous les agriculteurs. La France se mobilise pour une mise en oeuvre pragmatique des trois critères proposés qui intègre certains enjeux de l’agro-écologie.
Une incitation sera donnée aux investissements dans les exploitations agricoles qui entrent dans la logique « Produisons autrement » (sous forme de subventions ou de prêts).

La loi d’avenir pour l’agriculture mettra en place les Groupements d’intérêt économique et environnemental (GIEE). Ce seront des modèles d’organisation collective permettant de réaliser des investissements ou d’effectuer des changements de pratiques agricoles dans une démarche agro-écologique. Ils pourront mobiliser les outils budgétaires de la PAC en bénéficiant d’incitations plus fortes que pour des projets individuels. Ils bénéficieront aussi d’une fiscalité avantageuse

Programmes d’actions

Pour soutenir la mise en oeuvre de ces pratiques, des programmes d’actions seront renforcés ou mis en place :

Retrouvez en détail le Projet agro-écologique pour la France

Pour en savoir plus sur les nouveaux modèles de production, retrouvez de nombreux exemples sur produisons-autrement.fr