Accueil > Produisons autrement > Apprendre autrement > Au Paraclet, l’agro-écologie règne en maître

Apprendre autrement

Au Paraclet, l’agro-écologie règne en maître

11/06/2014

Au lycée du Paraclet, les élèves apprennent, produisent et, même, vendent autrement. Retour sur les bancs d’une école 100 % nature.

En pleine campagne picarde, la bâtisse blanche du Paraclet se dresse dans un brouillard épais. Et lorsque la brume disparait enfin pour laisser place au soleil printanier, la ferme de l’établissement dévoile ses élevages variés. « Nous avons diversifié la production classique de vaches laitières avec des volailles fermières et des porcs élevés en plein air  », confie le Proviseur, Godfrey Browne. « Il y a une vraie tradition de développement durable au Paraclet. », poursuit-il. Ce n’est pas Michel Bellanger, le directeur d’exploitation du Paraclet qui le contredira. « Produire autrement, je l’ai toujours fait ! Pour l’exploitation du lycée, j’utilise moins de produits phyto-sanitaires, je connais mon sol et ses auxiliaires, je fais du compost, je privilégie les abeilles... Tout en restant rentable au niveau financier ! », explique-t-il. Et cet engagement agro-écologique se retrouve aussi dans les salles de classe. auxiliaires au Paraclet © Cheick Saidou minagri

Apprendre autrement

A tous les niveaux de la formation, la protection de l’environnement et la rentabilité économique sont au cœur de l’enseignement. En cours de biologie/écologie, par exemple, Bruno Bienaimé explique aux élèves comment utiliser la nature pour produire autrement, en utilisant les coccinelles pour réduire les populations de pucerons, ou encore, en laissant les lombrics aérer le sol. Soit des techniques simples et efficaces pour protéger la nature et réduire les coûts de pesticides et de carburant.

Les élèves du Paraclet sont également initiés à la vente en circuit court. Le lycée a ainsi mis en place un magasin, au sein de l’établissement, où les habitants alentours viennent s’approvisionner en produits régionaux fournis directement par les producteurs, et, parfois, par le lycée lui-même (production de jus de pomme et cidre bio). « C’est parfait pour le consommateur puisque toute la filière est maîtrisée. Et c’est intéressant pour nous car cela nous permet d’avoir une autre vision du produit que celle que nous avons d’habitude en supermarché. Cela nous donne envie d’acheter autrement  », commente Jérémy Bouraoui, 21 ans, en BTSA Technico commercial.

Toutefois, aucun modèle d’agriculture n’est imposé aux élèves, comme le souligne le proviseur : « Notre principe est uniquement d’accompagner les jeunes vers ces techniques d’agro-écologie ». Mais cet enseignement semble porter ses fruits. Pour Romaric Gosselin, en BTS agronomie production végétale, l’agriculture raisonnée intéresse en effet les élèves : « Beaucoup de futurs agriculteurs emprunteront les techniques apprises ici pour produire autrement sur leur exploitation. C’est l’avenir ! », s’enthousiasme le jeune homme. élèves paraclet © cheick saidou minagri

Le Paraclet
80440 Cottenchy
Plus d’informations et le détail des formations sur :
www.leparacletamiens.fr

Tous les week-ends, Le Paraclet accueille les visiteurs pour un parcours de l’agriculture durable.

Conservation de races à petits effectifs

Vache rouge flamande Paraclet © Cheick Saidou minagri Le lycée élève également des vaches rouges flamandes afin de préserver cette race à petit effectif. Les animaux sont présentés à l’occasion des salons. Nourries avec des aliments issus de l’agriculture biologique, ces bovins son valorsiés en viande « bio ».